Parachutisme
Monsieur R. de Saint Germain

 

J’ai commencé le parachutisme sportif en 2005 par le biais du lycée militaire de Saint Cyr l'École lors d’un stage d’une semaine pendant les vacances de la Toussaint. J’ai refait ce même stage en 2006 et en 2007.

Dans le parachutisme sportif ou civil il n’y a pas vraiment de préparation physique spécifique, il suffit d’avoir une aptitude médicale délivrée par un médecin qualifié. En revanche il est clair que lorsque l’on se présente pour la première fois au club para, on nous dispense une instruction théorique sur les mesures de sécurité et les bases du parachutisme. Cette formation au sol dure environ une journée.

J’ai à mon actif 43 sauts dont 7 en automatique et je suis diplômé du brevet B.

Tous ces sauts ont été effectués dans le civil pour le loisir auxquels on peut rajouter 2 sauts militaires.

C’est avant tout l’opportunité de pouvoir m’inscrire à une association sportive parachutiste dans mon lycée qui m’a poussé à pratiquer ce sport. Je pense que l’idée de pouvoir un jour sauter d’un avion à 4000 m d’altitude avec juste un parachute pour une chute d’environ une minute réussirait à motiver n’importe qui ! Il n’y a qu’un frein à la pratique de ce sport c’est son coût (environ 30 € par saut).

Tout dépend de notre niveau, en général lors de la première chute on a très peur et on ne profite de rien. En revanche, les sauts suivants sont absolument géniaux, on a vraiment l’impression d’être en appui sur l’air et dans certaines positions celle de voler. Ces sensations sont dures à décrire car elles sont uniques.